Lutter contre la peine de mort

Publié le 5 Fév, 2007

Mario Marazziti, porte-parole de la Communauté de Sant’ Egidio et cofondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort, revient dans Le Monde sur la peine de mort. Il explique la façon dont la mort intervient avec l’injection létale : "une substance à base de curare paralyse les muscles, tandis qu’une autre congèle et détruit. Mais la sensibilité ne disparaît pas, seulement la possibilité de hurler et de se rebeller contre l’horreur". Le British Medical Journal résume en déclarant :"on a la sensation d’exploser de l’intérieur mais on ne peut même pas crier". C’est pourquoi Mario Marazziti souhaite qu’un moratoire universel des exécutions soit mis en place le plus rapidement possible et que la peine de mort soit abolie.

La peine de mort est encore régulièrement appliquée dans 54 pays dont les Etats-Unis, le Japon, la Chine et l’Inde. Et pourtant, elle ne fait pas baisser le nombre de crimes graves et ne semble pas avoir d’effets dissuasifs. "La peine capitale entend lutter contre la mort, mais en réalité elle légitime au niveau le plus élevé […] le fait que la vie puisse être ôtée" explique Mario Marazziti. Il dénonce l’extension d’une culture de mort.

D‘après l’une de ses études faites aux Etats-Unis, 13 à 15% des condamnés à mort américains sont innocents. Au Japon, les condamnés ne connaissent pas la date de leur exécution qui peut avoir lieu plusieurs années plus tard. "Le troisième millénaire a besoin d’un droit plus humain", déclare-t-il.

"Aucune exécution n’a jamais rendu la vie aux victimes ; au contraire, elle en a créé de nouvelles", explique-t-il. Il dénonce les blessures faites aux familles des condamnés qui reste "figées dans la haine". Il faut, dit-il, lutter contre la peine de mort pour que l’Etat ne soit pas rabaissé "au rang de ceux qui donnent la mort".

Le Monde 03/02/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres