L’Union européenne et l’éthique

Publié le 18 Mai, 2007

Dans une interview publiée dans Le Monde, Peteris Zilgalvis, chef de l’unité bioéthique et gouvernance à la direction générale de la recherche à la Commission européenne, souligne l’importance de la question de l’éthique de la recherche scientifique. Et ce, d’autant plus que des financements communautaires sont accordés à des recherches spécifiques comme les cellules souches, la génétique ou la biodiversité. 

Si l’Union européenne ne souhaite pas imposer de modèle en la matière, elle "doit défendre un noyau de valeurs éthiques communes", malgré les divergences d’opinion des Etats membres. "Sur les cellules souches embryonnaires, nous sommes parvenus à un compromis qui nous permet de financer certaines de ces recherches", rappelle-t-il.

Contrairement aux Etats-Unis qui exigent que leurs règles soient respectées dans les recherches qu’il financent hors de leurs frontières, l’Union européenne se veut plus ouverte au dialogue avec "une approche moins dogmatique".

Le Monde (Jean-Yves Nau) 18/05/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...
pixabay_-_senat
/ Genre

Genre : la commission du Sénat adopte une proposition de loi largement remaniée

Le 22 mai, la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre chez les mineurs a été largement ...
Jersey : un pas de plus vers l'« aide à mourir »
/ Fin de vie

Jersey : un pas de plus vers l’« aide à mourir »

Mercredi, les responsables politiques de Jersey ont voté en faveur d'un projet visant à autoriser l'« aide à mourir » ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres