L’Unesco met en place une réflexion pour une « approche humaniste » de l’Intelligence artificielle

Publié le 5 Mar, 2019

Lundi dernier, la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, a ouvert la première conférence mondiale destinée promouvoir « une approche humaniste » de l’intelligence artificielle (IA).

 

Le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria, a souligné que l’ensemble des acteurs tant « académiques, étatiques qu’économiques réclament des principes généraux destinés à encadrer l’intelligence artificielle ». Il a ensuite insisté sur le rôle indispensable de l’Unesco, en tant que coordinateur des discussions. En avril prochain, l’Unesco devra examiner les conclusions du rapport sur l’éthique et la robotique de la Comest[1]. Puis à terme, l’objectif sera l’élaboration de normes communes mondiales sur l’éthique de l’IA et la mise en place d’outils d”IA « responsables ». 

 

Il y a deux ans, les grandes entreprises de l’IA, dont IBM, Facebook, Google, Amazon, Apple et Microsoft, ont lancé une initiative similaire intitulée le « Partnership on AI » visant à « introduire une réflexion éthique sur l’utilisation des algorithmes ». Le Conseil de l’Europe, la Commission européenne, et de nombreux États, dont la France, ont également mis en place ce type de réflexions. Cédric Villani, député LREM et auteur du rapport sur l’intelligence artificielle rendu public il y a un an, a affirmé à ce sujet que « la cible ne doit pas être de définir précipitamment des normes mais d’ouvrir le débat, de confronter les points de vue et de trouver un socle de valeurs communes ».



[1] Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des techniques de l”Unesco.

 

Le Figaro, Enguérand Renault  (5/03/18) – L’Unesco veut définir une éthique de l’intelligence artificielle

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres