L’IVG votée par l’Assemblée de Polynésie

Publié le 28 Juin, 2021

Jeudi 24 juin, un projet de loi, adopté à l’unanimité par l’Assemblée de Polynésie, modifie la règlementation relative à l’IVG. 1000 avortements y sont pratiqués chaque année. 60% sont réalisés par voie médicamenteuse.

Ce projet de loi a pour objectif d’une part, de renforcer l’accompagnement des femmes, en instaurant deux consultations obligatoires. D’autre part, l’IVG médicamenteuse pourra désormais être prescrite par les sages-femmes, aux femmes mineures et majeures.

Un second texte a été adopté jeudi, afin de permettre l’accès à la pilule du lendemain pour les mineures sans consentement parental. En effet, celle-ci sera distribuée de façon anonyme et gratuite, sans prescription médicale, dans les établissements scolaires ou universitaires.

Sources : TNTV News, Davidson Bennett et Nicolas Perez, édité par Manon Kemounbaye (25/06/2021) ; Tahiti Infos, Jean-Pierre Viatge (24/06/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres