L’IVG votée par l’Assemblée de Polynésie

Publié le 28 Juin, 2021

Jeudi 24 juin, un projet de loi, adopté à l’unanimité par l’Assemblée de Polynésie, modifie la règlementation relative à l’IVG. 1000 avortements y sont pratiqués chaque année. 60% sont réalisés par voie médicamenteuse.

Ce projet de loi a pour objectif d’une part, de renforcer l’accompagnement des femmes, en instaurant deux consultations obligatoires. D’autre part, l’IVG médicamenteuse pourra désormais être prescrite par les sages-femmes, aux femmes mineures et majeures.

Un second texte a été adopté jeudi, afin de permettre l’accès à la pilule du lendemain pour les mineures sans consentement parental. En effet, celle-ci sera distribuée de façon anonyme et gratuite, sans prescription médicale, dans les établissements scolaires ou universitaires.

Sources : TNTV News, Davidson Bennett et Nicolas Perez, édité par Manon Kemounbaye (25/06/2021) ; Tahiti Infos, Jean-Pierre Viatge (24/06/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres