L’état des soins palliatifs dans le Nord-Pas-de-Calais

Publié le 18 Jan, 2006

Mandatée par Philippe Douste Blazy alors ministre de la Santé, Marie de Hennezel entame actuellement un tour de France des régions pour dresser un état des lieux des soins palliatifs. Elle était la semaine dernière dans le Nord-Pas-de-Calais où elle a rencontré des soignants. 

Avec 4,9 lits de soins palliatifs pour 100 000 habitants, la région Nord-pas-de-Calais est plutôt bien dotée dans ce domaine. Mais la surmortalité liée aux cancers augmente les besoins de cette région où de fortes disparités sont observées.

Marie de Hennezel explique que "pour proposer  des conditions acceptables de fin de vie, un certain nombre de mesures doivent progressivement se mettre en place, à commencer par le développement de la formation interne dans les services de soins palliatifs".

Elle suggère aussi d‘"engager une réflexion sur l’accueil des familles" car, estime-t-elle, "la population est traversée par des peurs très grandes sur la manière de mourir".

Elle propose un certain nombre de mesures pour soutenir les familles et les soignants. En effet, ces derniers souffrent d’être confrontés quotidiennement à la mort. Le taux de suicide chez ces professionnels est particulièrement élevé. Déjà en 2003, Marie de Hennezel avait suggéré la création d’un poste de psychologue dans ces services.

Le Quotidien du Médecin (Florence Quille) 18/01/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »

La WPATH a recommandé la prescription de « bloqueurs de puberté » et d’hormones du sexe opposé, sans attendre les conclusions ...
Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise
/ Don d'organes

Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise

Plusieurs mesures sont envisagées : augmenter les échanges transfrontaliers, le recours aux donneurs « marginaux » ou la généralisation du consentement présumé ...
Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté
/ Genre

Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté

Selon un rapport indépendant, le taux de suicide n'a pas fortement augmenté depuis que le NHS a restreint l'accès aux ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres