Les personnes âgées maltraitées

Publié le 2 Nov, 2006

Le Pr Pfitzenmeyer, gériatre au CHU de Dijon, dénonce dans les hôpitaux une "maltraitance institutionnelle" des personnes très âgées. Son rapport, co-dirigé avec le Pr Claude Jeandel (CHU Montpellier) et Philippe Vigouroux (directeur général du CHU de Limoges), remis en mai dernier au gouvernement a permis à celui-ci d’établir un "plan solidarité grand âge".

Dans un entretien au quotidien La Croix, le Pr Pfitzenmeyer estime que le plan gouvernemental n’a pas mesuré "la gravité de la situation", et si "ses orientations sont intéressantes", "les moyens sont largement insuffisants". Il explique que se développe une "ségrégation médicale et sociale" des personnes les plus âgées, les plus malades et handicapées. Pour lui, le problème "n’est pas lié à un manque de dévouement ou d’humanité des équipes médicales et soignantes" mais repose "sur des questions d’organisations et de moyens". En effet, notre médecine a évolué autour de services spécialisés (cardiologie, pneumologie, néphrologie,…) or les patients très âgés souffrent de plusieurs pathologies et ont besoin d’être soignés dans leur globalité. Or, "on ne s’est pas donné les moyens de développer des services de gériatrie, de médecine, de soins de suite, de réhabilitation,…". Ainsi ce manque de services adaptés et la pénurie de personnel conduisent "à une prise en charge indigne", à "une maltraitance institutionnelle" de la personne très âgée. "Quand on pose un plateau-repas près d’un malade et qu’on le reprend une heure plus tard, intact, sans que personne ait eu le temps de faire manger le malade, oui, c’est de la maltraitance".

Le Pr Pfitzenmeyer constate un refus collectif du vieillissement associé à la maladie, au handicap. Nous valorisons toujours l’image du "beau vieillissement", celle du beau vieillard qui conserve les facultés du jeune adulte. Ainsi, de manière insidieuse, notre société éveille un sentiment de culpabilité chez les personnes très âgées et malades du fait qu’elles coûteraient trop cher.

La Croix (Pierre Bienvault) 02/11/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés
/ Fin de vie

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés

Un médecin allemand a été condamné à trois ans de prison après avoir aidé une femme atteinte de troubles psychiques ...
La PMA augmente le risque de placenta accreta
/ PMA-GPA

La PMA augmente le risque de placenta accreta

Selon une étude publiée le 29 mars 2024 dans la revue Nature, il existe un lien la PMA et le ...
Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices
/ Fin de vie

Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices

Le 12 avril, le Gouvernement équatorien a publié des lignes directrices pour la mise en œuvre de l’euthanasie ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres