« Les médecins n’ont pas essayé de le sauver », la famille porte plainte

Publié le : 2 juin 2017

A la suite d’un AVC en janvier dernier, Louis, âgé de 45 ans, n’était plus capable de parler. Ses proches communiquaient avec lui en décryptant le clignement de ses yeux. Cécile, sa compagne, explique qu’ils avaient parlé ensemble de fin de vie avant son accident : « Je lui avais dit mot pour mot ‘Si jamais tu deviens un légume, est-ce que tu voudras qu’on continue, qu’on persiste ou qu’on te débranche ?’ Il m’avait répondu : ‘Non, je voudrais que tu me gardes avec toi toute ta vie’ ».

 

Les médecins ont indiqué à la famille qu’ils ne tenteraient rien pour sauver Louis si la situation se compliquait. Le 17 mai, lorsque l’état du patient s’est dégradé, les médecins ont affirmé qu’ils ne pouvaient rien faire.

 

Les proches restent persuadés « qu’ils pouvaient faire quelque chose mais qu’ils n’ont pas essayé » : ils ont déposé un recours devant le tribunal administratif pour que les soins soient poursuivis. Louis est décédé le lendemain. Aujourd’hui, la famille a porté plainte contre X pour homicide volontaire et refus de soin. 

<p>RMC (02/06/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres