Les greffes de mains bientôt réhabilitées en France ?

Publié le 8 Nov, 2016

Les députés ont voté en première lecture à l’Assemblée nationale « l’amendement 936 », pour réhabiliter les greffes de mains en France. Jusqu’à cet amendement, ce type de greffes était réservé au domaine de la recherche. Avec ce vote, ces greffes pourraient devenir une option thérapeutique à part entière.

 

Le vote s’est déroulé dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017. Ce texte ne concerne pas les transplantations dites habituelles, comme celles de rein ou de cœur, mais les greffes « d’organes ou de tissus ou de greffe composite exceptionnelle de tissus vascularisés ». Autrement dit, les mains, les membres inférieurs ou encore le visage.

 

Le ministère de la Santé a justifié ce nouvel amendement, expliquant qu’à ce jour : « Ce type de greffes ne fait pas partie du régime d’autorisation en vigueur. Cela implique pour les patients de s’inscrire dans un projet de recherche, qui ne répond pas du tout à l’impératif d’urgence, et alors même qu’il n’y a plus d’enjeux de recherche sur ces greffes qui sont pratiquées depuis 1998 » (cf. Greffe des deux mains : une première au Royaume-Uni).

Le Figaro (Anne Jouan) 07/11/2016

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres