Les enfants trisomiques « augmentent la souffrance du monde » : les parents indignés par les propos de Richard Dawkins

Publié le 20 Mai, 2021

La « souffrance dans le monde ne diminue probablement pas, mais augmente probablement » avec la naissance d’un enfant porteur de trisomie 21. Sept ans après avoir affirmé qu’il serait « immoral » de mettre au monde un enfant porteur de trisomie 21 si on avait le choix, Richard Dawkins, professeur émérite en biologie et théorie l’évolution à l’université d’Oxford, n’a pas renié ses propos lors d’une interview pour la radio irlandaise RTE le 9 mai.

Interrogé par Brendan O’Connor, présentateur de RTE et par ailleurs père d’un enfant trisomique, sur les raisons qui justifient ces déclarations, le scientifique répond : « Je n’en suis pas certain. Il me semble que c’est plausible. Vous augmenteriez probablement davantage la quantité de bonheur dans le monde en ayant un autre enfant à la place ».

Des propos sans fondement

« Il a admis qu’il n’avait aucune expérience dans ce domaine, qu’il ne connaissait même pas de personnes atteintes du syndrome de Down, pointe Stacey Corrigan, mère de Daniel, un garçon de sept ans porteur de trisomie 21, mais il continue d’affirmer que nos enfants et adultes atteints du syndrome de Down souffrent et font souffrir les autres ». « S’il avait fait la moindre recherche, il aurait découvert que c’est tout le contraire », certifie la mère de famille. « Des études réelles ont montré comment les enfants atteints de trisomie 21 enrichissent et influencent positivement la vie de leurs familles » (cf. Le médecin leur avait conseillé d’avorter, aujourd’hui ils sont heureux d’avoir refusé).

« Daniel ne souffre absolument pas et apporte tellement de joie à tous ceux qu’il rencontre, témoigne-t-elle. Il voit le monde différemment et c’est un tel privilège pour nous de partager cela avec lui. » « Nous ne changerions jamais rien à son sujet », assure Stacey. « Entendre des gens dire ouvertement que la vie de votre enfant n’a pas de valeur et qu’ils pensent même qu’il ne devrait pas exister est tout simplement déchirant. »

L’expression d’opinions eugénistes

Pour Stacey Corrigan, les déclarations du professeur ne reposent « sur rien d’autre que ses propres opinions eugénistes » (cf. Trisomie 21 : les conséquences du diagnostic prénatal en Europe). Des propos qu’elle juge « dangereux », car ils contribuent « à créer de la peur ou même de la haine envers les personnes atteintes du syndrome de Down et leurs familles ».

Près de 6 000 personnes ont signé une pétition demandant la révocation du Pr Dawkins de l’Université d’Oxford.

 

Sources : National review, Wesley J Smith (19/05/2021) ; Daily Record, Lisa Hodge (19/05/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Oklahoma : le Parlement adopte une nouvelle loi interdisant l’avortement
/ IVG-IMG

Oklahoma : le Parlement adopte une nouvelle loi interdisant l’avortement

Troisième texte adopté par cet état sur le sujet en quelques semaines, il interdit l’avortement « dès la fécondation » sur le ...
Mexique : l’Etat de Guerrero dépénalise l’avortement
/ IVG-IMG

Mexique : l’Etat de Guerrero dépénalise l’avortement

Il devient le huitième Etat du Mexique à légiférer en la matière. Et est le premier à supprimer complètement la ...
Madagascar : la proposition de loi sur l’avortement retirée
/ IVG-IMG

Madagascar : la proposition de loi sur l’avortement retirée

Un texte dépénalisant l'avortement déposé en octobre 2021 devait être examiné cette semaine. Il a été retiré par l'exécutif ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres