Les embryons congelés au coeur de procès aux Etats Unis

Publié le 16 Juil, 2015

Un procès aux Etats Unis alimente le débat autour des embryons surnuméraires congelés. Il s’agit d’une « bataille pour la garde d’enfants non encore nés » entre deux conjoints divorcés : le tribunal entendra cette semaine un couple sur l’avenir de ses embryons et rendra sa décision d’ici trois mois. Ce n’est pas le premier procès de ce type, mais ici « la décision risque de faire jurisprudence en Californie ». En effet aux Etats Unis, « le sort des embryons varie selon la juridiction de chaque Etat ».

 

Les couples ayant recours à la PMA signent un formulaire au moment de la création de ces embryons, mais celui-ci ne précise pas toujours « ce qu’il adviendra si les deux parties se séparent ».

 

Dans la majorité des précédentes affaires, « la justice a statué en faveur du conjoint qui refusait la procréation, estimant que l’on ne pouvait pas forcer quelqu’un à devenir parents s’il ne le souhaitait pas ». Cependant dans deux cas, « le tribunal a autorisé la femme à garder les embryons », car les deux femmes concernées « avaient subi une chimio qui les avait rendues stériles ».

 

Pour l’un des pères concerné, « les garder dans des frigos pour toujours, cela revient à les tuer (…) j’ai l’intention de passer l’éponge et de fonder une famille, mais ça ne veut pas dire que je devrais laisser deux vies que j’ai déjà créées être détruites ou entreposées dans un congélateur jusqu’à la fin des temps ».

 

Note de Gènéthique :

Aux Etats Unis, des institutions proposent la vente d’embryons surnuméraires « sans projet parental » : cf. Gènéthique du 6 juillet 2015.

 

Le Point (16/07/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres