Les conclusions du train du génome

Publié le : 27 novembre 2001

Dans le Figaro Magazine du 24 novembre dernier, le Pr Axel Kahn commente un sondage réalisé à l’issue de l’exposition sur le train du génome. Le but de cette exposition itinérante (cf. notre revue de presse du 5 octobre), était d’expliquer les enjeux de la révolution génétique et d’établir un dialogue avec le public.

Ce sondage a montré que l’opinion publique était particulièrement sensible à l’étude de la procréation et de l’embryologie et surtout au clonage. Dans ce domaine une information claire et objective est apparue très nécessaire. 

Selon le sondage, les progrès en génétique créent 5 à 8 fois plus d’espoir qu’ils n’engendrent de craintes dans la mesure où il sont assimilés à une amélioration du traitement des maladies génétiques et des autres pathologies.  Par ailleurs, les français se déclarent défavorables à l’utilisation de la génétique pour choisir le sexe de leur enfant et ils rejettent le clonage reproductif. En revanche 90% des personnes sont déterminées à utiliser des tests génétiques pour éviter la naissance d’un enfant atteint d’une maladie génétique grave, mais 2/3 d’entre eux s’y opposent pour des maladies plus bénignes. En matière de détection génétique, il existe une très large majorité en faveur de tests génétiques même s’ils ne sont pas destinés à éviter ou mieux soigner une affection.

<p>Le Monde 27/11/01, Le Figaro 27/11/01, La Croix 27/11/01, Libération 27/11/01, Le Temps 27/11/01, Science Presse Québec 27/11/01, Science et Avenir 27/11/01, Zenit 27/11/01, Le Quotidien du Médecin 28/11/01.</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres