Les cellules souches reprogrammées aussi fonctionnelles que les cellules souches embryonnaires

Publié le 26 Oct, 2015

Les Cellules Souches Embryonnaires humaines (CSEh) sont capables de générer tous les types de cellules du corps humain, mais elles sont obtenues en détruisant des embryons humains. En 2006, le Pr Yamanaka a mis au point une technique de reprogrammation de cellules adultes en cellules souches pluripotentes. Ces cellules « iPS » semblent avoir les mêmes capacités que les CSEh, et ne posent pas de problèmes éthiques. Mais ces cellules iPS soulèvent des objections de la part de chercheurs sur l’embryon, défendant l’idée que ces iPS ne sont pas totalement équivalentes. Leur principal argument repose sur l’activité de certains gènes qui ne serait pas identique entre CSEh et iPS.

 

Déterminer si CSEh et iPS sont semblables est « important  car des essais cliniques avec ces deux types de cellules sont en cours », et les enjeux éthiques sont considérables.

 

L’étude menée par Hochedlinger et son équipe, publiée dans Nature le 26 octobre, conclue : « les deux types de cellules apparaissent fonctionnellement indistinguables sur la base de nos essais ». Les chercheurs ont montré d’une part la capacité équivalente des iPS à se différencier en tous types de cellules, et d’autre part que les différences observées au niveau de l’activité des gènes provient des variations épigénétiques et non de la provenance des cellules.

 

Science mag (26/10/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres