Les cellules iPS séduisent Bayer

Publié le : 13 décembre 2016

Les firmes Bayer et Versant ventures ont créé une firme de thérapie cellulaire, baptisée Therapeutics BlueRock, dans le but de développer les thérapies cellulaires à base d’iPS[1] pour les maladies cardiovasculaires et les troubles neurodégénératifs. Basée à New York et Boston, la firme travaillera en collaboration avec des centres du Canada et du Japon.

 

Le financement de 225 millions d’euros accordé par Bayer et Versant devrait soutenir l’entreprise pendant les quatre prochaines années. « Nous lançons cette entreprise pour développer des thérapies innovantes basées sur la dernière technologie des cellules souches » a commenté Kemal Malik, membre du conseil de gestion de Bayer. « La technologie iPSC a le potentiel pour vaincre avec succès certaines des maladies les plus difficiles sur cette planète. Nous sommes pleinement conscients que cela prendra du temps et qu’il y a beaucoup d’obstacles à surmonter. Mais en combinant les meilleurs esprits de par le monde et en fournissant des ressources audacieuses nous croyons que nous pouvons atteindre cet objectif ultime de guérir de telles maladies ».

 

[1] Cellules souches pluripotentes induites.

<div><a href="http://genengnews.com/" style="text-decoration: none;font-family: Arial, sans-serif;font-size: 12px" title="Genetic Engineering & Biotechnology News">Genetic Engineering & Biotechnology News</a> (12/12/2016)</div>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres