L’enjeu des Génopoles

Publié le : 25 mars 2003

Un rapport remis par l’European Molecular Biology Organization (EMBO) conforte la position adoptée par la France de créer et de financer des centres pour la recherche sur la génomique. Le ministre de la Recherche, Claudie Haigneré estime nécessaire de "concentrer l’action et les moyens de la recherche en science du vivant, sur des pôles d’excellence, notamment en génomique, qui pourront jouer un rôle visible dans l’espace européen de la recherche" et de redynamiser le secteur biotechnologique et pharmaceutique en France. 

C‘est en 1999 que le gouvernement français a établi le programme des Génopoles, ces pôles régionaux de recherche en génomique, afin de favoriser l’intégration de la génomique au sein de la communauté scientifique. Les auteurs du rapport soulignent que la création des Génopoles a généré d’importants financements au niveau local et régional permettant à plusieurs laboratoires de s’affirmer dans le domaine de la génomique. Afin de poursuivre le développement du programme, les auteurs préconisent une plus grande flexibilité pour les directeurs des Génopoles, un meilleur recrutement et une formation adéquate du personnel technique ainsi qu’une poursuite des investissements au niveau des équipements.

Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl) 25/02/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres