Le succès d’un essai clinique avec des cellules souches embryonnaires qui n’efface pas la dynamique des iPS

Publié le : 20 octobre 2014
Les auteurs de l’essai clinique visant à améliorer la vision de patients souffrant de pathologies de l’œil au moyen d’une transplantation de cellules souches embryonnaires ont publié leurs résultats (en anglais) dans The Lancet, revue médicale britannique de référence.

 

Les 18 patients qui ont participé à l’essai souffrent de deux types de pathologies, la moitié est atteint de dystrophie maculaire de Stargardt, et l’autre moitié de dégénérescence maculaire liée à l‘âge (DMLA).

 

Les résultats indiquent que la moitié des patients traités « ont enregistré une amélioration substantielle de leur vision ». Pour les autres, la vision ne s’est pas améliorée, voire s’est dégradée pour un des patients. Les auteurs ont aussi constaté qu’il n’y a eu aucun phénomène de rejet, ni autre effet secondaire liée à l’injection de ces cellules.
 
Note de Gènéthique
Lire l’analyse approfondie de cette étude dans Gènéthique vous informe : Un essai clinique probant relance les cellules souches embryonnaires dans la course avec les cellules iPS
<p>Sciences et Avenir 15/10/2014 – The Guardian (Ian Sample) 15/10/2014 – The Lancet</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres