Le Québec investit dans les cellules iPS

Publié le 17 Sep, 2014
Le CHU de Québec a annoncé avoir obtenu un financement de 300 000 dollars canadiens (210 000 €) pour lui permettre de produire ses propres cellules iPS, afin de répondre aux besoins des chercheurs.

 

D’après le CHU, ces cellules souches humaines ne seront pas, dans un premier temps, destinées à être utilisées dans des essais cliniques, mais pour la recherche fondamentale. « Cela permettra de remplacer les expériences sur des animaux, dont les cellules diffèrent toujours des nôtres », commente Antoine Carbonell, responsable de ce projet. Ainsi, selon le Pr de médecine Jack Puymirat (Université de Laval), la qualité de cette « matière première » est meilleure pour l’étude des maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer et les maladies neuromusculaires.

La Presse.ca (Jean-François Cliche) 16/09/2014

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres