Le projet de loi pour une école de confiance systématise le remboursement de la contraception prescrite par les médecins scolaires

Publié le : 21 février 2019

Le projet de loi pour une école de confiance, adopté mardi en première lecture à l’Assemblée, prévoit l’obligation du remboursement de la contraception prescrite par les médecins scolaires.

 

L’amendement qui a introduit cette mesure a été proposé par le groupe MoDem, et concerne également des actes médicaux comme les bilans orthophoniques ou les vaccins. Actuellement, le remboursement de « produits préventifs » ou d’actes diagnostiques prescrits par les médecins scolaires est « laissé au bon vouloir des caisses primaires » d’assurance maladie, ce qui nécessite parfois une seconde visite auprès d’un médecin généraliste. Pour les députés MoDem, obliger les CPAM à rembourser les prescriptions des médecins scolaires est « une source d’économie » car elle « évite une consultation payante ».

<p>Le quotidien du médecin, Marie Foult (21/02/2019)</p> <p>Photo: Pixabay DR</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres