Le Parlement irlandais rejette massivement le projet de loi sur l’avortement

Publié le : 8 juillet 2016

Ce jeudi 7 juin, le Parlement irlandais a rejeté, sans surprise, le projet de loi pour légaliser l’avortement en cas de malformation grave du fœtus (cf. Le gouvernement irlandais examinera un projet de loi sur l’avortement). Une décision conforme à la ligne du premier ministre Enda Kenny, résolument opposé à une réforme.

 

Actuellement, l’avortement n’est permis en Irlande du Nord que si la vie de la mère est en danger. Il est en revanche interdit en cas de viol, de malformation du fœtus ou de risques pour la santé de la mère, le 8e amendement de la Constitution irlandaise donnant des droits égaux au fœtus et à la mère (cf. L’Irlande du Nord rejette l’assouplissement de la loi sur l’avortement).

 

Trois ministres du gouvernement avaient proposé de revoir la législation en vigueur, mais les députés se sont massivement prononcés contre le projet de loi, par 95 voix contre 45.

 

Face à la pression de l’opinion publique, qui réclame un changement de la législation sur l’avortement (cf. Avortement : Pression de l’ONU sur l’Irlande), le Parlement a décidé de débattre prochainement sur un autre projet de loi. 

<p>AFP (07/07/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres