Le Gouvernement enterre la PMA pour les couples de lesbiennes

Publié le : 29 avril 2014

Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat à la famille, a reçu lundi dernier les associations La Manif pour tous, l’Avenir pour tous et les Associations Familiales Catholiques (AFC). Elle leur a confirmé le refus du gouvernement d’ouvrir la PMA aux couples de lesbiennes jusqu’à la fin du mandat de François Hollande. Récemment, Manuel Valls avait affirmé que « le gouvernement s’opposerait à tout texte ou amendement sur la PMA » (Le Figaro).

Reste un sujet de discorde sur la circulaire Taubira (Cf. Synthèse Gènéthique du 23 avril 2014) que Laurence Rossignol n’a pas accepté de retirer. Cette circulaire est actuellement examinée devant le Conseil d’Etat.

Les Verts ont fait connaître leur mécontentement. Le député Sergio Coronado, suite au « retournement de veste spectaculaire » du gouvernement, a fait savoir que son groupe avait une proposition de loi en préparation. Il s’agit pour lui d’une « suite logique de la loi mariage et adoption pour tous » avec comme objectif de permettre « une égalité effective entre tous les couples ». Il précise : « En juin nous déciderons de l’inscrire ou non à notre niche parlementaire en janvier prochain ». D’ici là, pour maintenir le débat, il est possible que les Verts ajoutent des amendements à leur proposition de loi APIE sur l’autorité parentale et l’intérêt de l’enfant. Cette proposition de loi PS-écologistes, « reliquat du projet de loi Famille » toujours reporté, sera examinée en commission des lois la semaine prochaine.

Après avoir rencontré la Manif pour tous, Laurence Rossignol reçoit aujourd’hui « une association de gays et lesbiennes », annonce son cabinet.

<p>Le Figaro (Agnès Leclair) 28/04/2014 – L’Express 28/04/2014 – Aleteia (Judikael Hirel) 28/04/2014 - La Croix (Flore Thomasset) 28/04/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres