Le DPNI bientôt recommandé aux femmes dans les hopitaux britanniques

Publié le 14 Jan, 2016

En Grande-Bretagne, le UK National Screening Committee, qui conseille les autorités de santé en Angleterre, Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord, a publié ses recommandations au sujet d’une généralisation du dépistage prénatal non invasif (DPNI).

 

Il recommande aux hôpitaux publics britanniques relevant du NHS (National Health Service) d’offrir aux femmes enceintes ayant un risque de donner naissance à un enfant être porteur de trisomie 21, la possibilité de recourir  au DPNI. Le test doit encore être approuvé par la ministre de la santé publique, Jane Ellison, avant d’être proposé aux futures mères.  

 

Le DPNI est commercialisé par le laboratoire britannique Premaitha Health et il est déjà disponible dans les hôpitaux privés pour 400£. Il n’est pour l’instant pas précisé combien ce test coutera au NHS.

 

Note Gènéthique :

En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu en novembre la première partie de son rapport sur l’utilisation du DPNI. Voir les articles Gènéthique  La HAS conclut hâtivement sur le DPNI et La HAS juge les nouveaux tests de dépistage prénatal de la trisomie 21 « efficaces »

BBC (14/01/2016) – Daily Mail (14/01/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres