Le bateau de l’avortement dans un port polonais

Publié le : 25 juin 2003

Un bateau clinique néerlandais le « Langenort » est arrivé samedi dans un port polonais. Affrété par la fondation néerlandaise Women on Waves et équipé d’un cabinet gynécologique complet, il a été invité par des féministes polonaises qui jugent la loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) trop sévère.

 

La loi polonaise autorise l’IVG avant la 12ème semaine de grossesse en cas de viol ou d’inceste, de danger pour la santé de la mère ou de malformation irréversible du fœtus.

 

D’après les organisations féministes polonaises, entre 80 000 et 200 000 avortements illégaux, se déroulant dans des cliniques clandestines seraient pratiqués chaque année en Pologne. Selon les chiffres officiels, 134 IVG auraient eu lieu l’année dernière en Pologne.

 

Les féministes ont refusé de confirmer que le Langenort avait pour projet de pratiquer des avortements sur des femmes qui, une fois à bord, seraient sorties des eaux territoriales. La fondation Women on Waves a pour sa part expliqué qu’il n’était question à bord que de « prodiguer des soins ».

<p>La Croix (Stan Staszek) 25/06/03 - Libération 24/06/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres