L’avortement pour faire marcher l’économie ?

Publié le 12 Mai, 2022

Les répliques au projet de la Cour suprême américaine visant à annuler l’arrêt Roe vs. Wade, et par-là redonner une entière latitude aux Etats pour légiférer en matière d’avortement, loin de s’atténuer, semblent se multiplier tous azimuts[1]. Mardi 10 mai la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a déclaré devant le Sénat que « retirer le droit des femmes à décider quand, et si, elles veulent avoir des enfants, aurait des effets très néfastes sur l’économie ». Car « refuser aux femmes l’accès à l’avortement augmente leurs chances de vivre dans la pauvreté ou d’avoir besoin de l’aide publique », a-t-elle expliqué.

Le constat n’est pas nouveau : la précarité est un facteur qui conduit les femmes à avorter (cf. La prévention de l’avortement : garantir le droit de ne pas avorter). Des femmes inquiètes de savoir comment elles vont nourrir leur famille et payer leurs factures. Et ces préoccupations ont été exacerbées par l’épidémie de Covid-19, conduisant des femmes à avorter d’enfants désirés (cf. COVID-19 : Des femmes se tournent vers l’IVG pour des grossesses planifiées et désirées).

Face à ces femmes en difficulté, l’économie nationale semble primer pour la ministre de l’Economie et des Finances. Un choix politique auquel ont décidé de s’associer de nombreuses entreprise, comme Gucci, Levi’s, Amazon ou encore Tesla qui se sont lancées dans la bataille. L’avortement, devenu une image de marque.

[1] cf. Droit à l’avortement : tout comprendre au projet de jugement de la Cour suprême des États-Unis

Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres