L’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD)

Publié le 20 Mar, 2008

L’association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD) milite depuis plus de 30 ans pour la légalisation de l’euthanasie. Elle fut créée en mai 1980. En 1983, le sénateur Henri Cavaillet, radical de gauche et franc-maçon, en devient président. "Quand j’étais président, il y avait beaucoup de francs-maçons dans le conseil d’administration", admet-il."Il est certain que cela a pu contribuer à brouiller l’image de l’ADMD, qu’on prenait parfois pour une officine de la Grande Loge ou du Grand-Orient."

En 2007, on a découvert que l’ancienne directrice administrative avait créé une association fictive pour détourner une partie du budget. M. Cavaillet quitta alors définitivement l’association.

La présidence de l’Association est maintenant assurée par Jean-Luc Romero qui a souhaité clarifier sa position sur l’aide active à mourir. "L’ADMD a toujours été traversée par un débat de fond", explique Gilles Antonowicz, son vice-président et avocat de Chantal Sébire. "Il y a ceux qui plaident pour une législation à la belge ou à la hollandaise, avec une aide active à mourir réservée aux malades en situation d’incurabilité et encadrée par les médecins. Et il y a ceux qui prônent le droit au suicide assisté, quand je veux et où je veux, au nom de la liberté de disposer de son propre corps". "Les premiers représentent 95% du conseil d’administration, les autres sont clairement minoritaires" explique Me Antonowicz.

En 2006, l’ADMD a obtenu de Xavier Bertrand, ministre de la santé, l’agrément lui permettant de siéger dans les hôpitaux comme association représentant des usagers. Elle n’est pas reconnue d’utilité publique.

Le Monde (Cécile Prieur ) 20/03/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres