L’Allemagne autorise l’importation de cellules souches embryonnaires

Publié le : 31 décembre 2002

Les autorités allemandes ont autorisé un scientifique à importer des cellules souches embryonnaires conformément à une loi approuvée au début de l’année (cf revue de presse du 24/12/02).

Olivier Bruestle de l’université de Bonn a déclaré qu’il comptait utiliser ces cellules pour ses recherches sur la maladie de Parkinson ainsi que sur d’autres maladies incurables. Ces cellules embryonnaires ont été importées d’Israël. La nouvelle n’a pas été commentée.

En avril dernier, les législateurs avaient trouvé un accord après des discussions difficiles pour concilier les demandes des scientifiques et le respect de principes éthiques, débat marqué par le passé nazi.

La loi allemande autorise dorénavant l’importation de cellules souches pour des projets d’envergure quand aucune autre méthode de recherche ne peut être utilisée. Elle interdit en revanche, la création de cellules souches sur son propre territoire.

 

Point de vue de Wolfgang Wodarg, député au Bundestag (SPD) et membre de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe :  »Un compromis éthiquement dangereux et médicalement discutable »

<p>Gènéthique 30/12/02 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres