L’AFM Téléthon, le laboratoire I-Stem et BPI France sautent le pas de l’industrialisation pour la production de cellules souches à grande échelle

Publié le : 30 octobre 2015

L’AFM-Téléthon, le laboratoire I-Stem[1] et la Banque Publique d’Investissement France ont annoncé en ce mois d’octobre leur intention de « sauter le pas de l’industrialisation avec la constitution d’une unité de production à grande échelle de cellules souches », à la fois d’origine embryonnaires et obtenues par reprogrammation. Leur objectif est de permettre des essais cliniques de plus grandes tailles, pour « amener les thérapies cellulaires aux malades ». Sans un outil de production industriel, « un succès de thérapie cellulaire sera impossible à concrétiser auprès des patients » déclarent-ils.

 

Le Pr Marc Peschanski, directeur de l’Institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques (I-stem) a auparant essuyé plusieurs refus de l’industrie pharmaceutique pour financer un tel projet. Il s’est donc « résolu à mettre en place lui-même une plateforme industrielle de développement et de production de thérapies géniques et cellulaires », qui sera financée par l’AFM Téléthon et la BPI à hauteur de 36 millions d’euros chacun. Il prévoit l’ouverture en 2019 de cette structure de 13000 m². Cette plateforme intègrera le centre de production Généthon Bioprod ouvert en 2013.

 

Ce projet représente un investissement conséquent pour la thérapie cellulaire, alors que le Pr Menasché lui-même reste réservé : « Je crois que la thérapie cellulaire sera une option parmi d’autre et ne sera pas la panacée. Ce ne sera pas un traitement miracle mais si c’est un traitement qui peut améliorer la qualité de vie des patients alors on n’aura pas totalement perdu notre temps ».

 

[1] Créé en 2005 dans le cadre d’une collaboration entre l’Inserm – Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale – et l’AFM-Téléthon – Association Française contre les Myopathies -, I-Stem est le laboratoire français de recherche et de développement dédié aux cellules souches pluripotentes humaines, d’origine embryonnaire ou obtenues par reprogrammation génique.

<p>Le Quotidien du Médecin (29/10/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres