L’affaire Bonnemaison n’est pas finie

Publié le 30 Oct, 2014
Des rebondissements sont encore possibles dans l’affaire Bonnemaison. Le Point fait le bilan de la situation.
Deux procédures sont toujours en cours :
 
  • Une sanction disciplinaire devant le Conseil d’Etat, lequel devrait rendre un jugement d’ici la fin de l’année et permettre ou non que l’urgentiste puisse à nouveau exercer son activité.
  • Un dossier au pénal. Suite à l’acquittement de Nicolas Bonnemaison par la cour d’assises de Pau en juin dernier (Cf. Synthèse Gènéthique du 3 juillet 2014), le parquet avait interjeté appel. 

Le Point 30/10/2014

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres