La recherche sur l’embryon humain autorisée par le Sénat

Publié le : 8 avril 2011

Dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique, les sénateurs ont autorisé, le 8 avril 2011, la recherche sur l’embryon humain et sur les cellules souches embryonnaires humaines. Le 30 mars dernier, la commission des affaires sociales du Sénat avait déjà adopté des amendements autorisant la recherche sur l’embryon humain, dont l’encadrement serait confié à l’Agence de la biomédecine (Cf. Synthèse de presse du 31/03/11). Cette décision vient contredire  le choix des députés, le 15 février dernier, de maintenir le régime d’interdiction assorti de dérogations.

Aucun des amendements pour revenir au régime d’interdiction n’a été voté, y compris l’amendement du gouvernement.

Pour le rapporteur de la commission des affaires sociales du Sénat Alain Milon, la différence entre une autorisation encadrée ou une interdiction avec dérogations ne change rien sur le fond mais il estime que l’interdiction est un "problème majeur" pour les chercheurs qui "ne peuvent pas être sécurisés dans leur recherche".

"Ce n’est pas la position du gouvernement, et ne soyez pas étonnés si le gouvernement y revient pendant les navettes" a prévenu Xavier Bertrand.

Le Monde.fr 08/04/11 - Nouvelobs.com 08/04/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres