La procréation assistée s’expose

Publié le : 2 novembre 2004

Le journal Quotidien du Médecin et les laboratoires Serono organisent une exposition itinérante, appelée "les chemins de la vie", sur les causes de la fertilité et les solutions qui peuvent être apportées.

Chantal Seror-Ramogida, fondatrice de l’association Pauline et Adrien, explique "on ne peut pas faire un enfant quand on veut mais quand le corps peut". Pour le Pr Israël Nisand, trop de couples confondent "les pouvoir des médecins d’empêcher des grossesses non désirées et celui de provoquer les grossesses attendues".

En 20 ans, les techniques de procréation assistée se sont beaucoup développées : insémination artificielle, fécondation in vitro (FIV), injection de spermatozoïdes dans le cytoplasme (Icsi),… Le but de cette exposition est de bien faire comprendre aux couples ce qu’est la médecine de reproduction et ses limites. "Il faut savoir que sur 21 000 tentatives de FIV, chaque année en France, il y a entre 25 et 30 % de chances de réussite et surtout qu’après 40 ans ce taux s’effondre" explique le Dr Guy Cassuto.

Chantal Seror-Ramogida exige une plus grande transparence dans les résultats de l’assistance médicale à la procréation qui normalement devraient être communiqués par la Commission nationale de médecine et de biologie de la reproduction. Face aux publications très partielles de la Commission, le Pr René Frydman a décidé de publier les résultats du centre de procréation médicalement assistée de l’hôpital Antoine-Bléclère de Clamart, qu’il dirige, sur Internet : www.fiv-beclere.com.

Le Quotidien du Médecin (Véronique Hunsinger) 02/11/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres