La pression s’accroît sur le Pr Hwang

Publié le : 23 novembre 2005

La pression s’accroît sur le chercheur sud-coréen Hwang Woo-suk. Lundi le directeur de la clinique, Roh Sung II, qui a fourni les ovocytes au Pr Hwang a expliqué qu’il avait été obligé de rémunérer 20 femmes pour collecter leurs ovocytes mais que le Pr Hwang n’était pas au courant.

Selon le directeur, les femmes ont été informées et leur consentement a été recueilli. Chacune aurait perçu 1 230 euros, ce que l’hôpital justifie par l’indemnisation des journées non travaillées et des désagréments liés à la collecte des ovocytes. Roh a précisé "que tout cela s’était déroulé avant l’adoption d’une loi sur l’éthique".

Le Nouvel Observateur 22/11/05

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres