La pression s’accroît sur le Pr Hwang

Publié le 23 Nov, 2005

La pression s’accroît sur le chercheur sud-coréen Hwang Woo-suk. Lundi le directeur de la clinique, Roh Sung II, qui a fourni les ovocytes au Pr Hwang a expliqué qu’il avait été obligé de rémunérer 20 femmes pour collecter leurs ovocytes mais que le Pr Hwang n’était pas au courant.

Selon le directeur, les femmes ont été informées et leur consentement a été recueilli. Chacune aurait perçu 1 230 euros, ce que l’hôpital justifie par l’indemnisation des journées non travaillées et des désagréments liés à la collecte des ovocytes. Roh a précisé "que tout cela s’était déroulé avant l’adoption d’une loi sur l’éthique".

Le Nouvel Observateur 22/11/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres