La Cour Suprême d’Angleterre demande l’arrêt des soins du petit Charlie

Publié le : 9 juin 2017

La décision est tombée le 8 juin: la Cour Suprême britannique a refusé l’appel fait par les parents du petit Charlie Gard.

 

Atteint d’une maladie génétique rare, le nourrisson devait être emmené par ses parents aux Etats Unis pour un traitement jugé trop « expérimental » par les médecins. L’hôpital où Charlie est maintenu en vie a demandé l’arrêt des soins. L’affaire est passée en justice (cf. Un juge britannique autorise les médecins à laisser mourir un nourrisson contre l’avis de ses parentsLa Cour britannique insensible aux appels de parents pour soigner leur enfant malade) jusqu’à arriver devant la Cour Suprême. Cette dernière a confirmé hier les jugements précédents en demandant l’arrêt du respirateur artificiel de l’enfant. Face à cette nouvelle, les parents ont souhaité faire appel devant la Cour européenne des Droits de l’Homme. Le respirateur artificiel de Charlie fonctionnera encore jusqu’à 17h ce soir, pour donner aux juges de Strasbourg le temps d’analyser le cas. 

<p>BBC (08/06/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres