La Cour Suprême américaine ne se prononcera pas sur le financement de la contraception

Publié le 16 Mai, 2016

La Cour Suprême des Etats Unis devait rendre une décision en juin dans l’affaire opposant le gouvernement à des organisations religieuses à but non lucratif à propos de la prise en charge de la contraception garantie par l’Obamacare (cf. La Cour suprême américaine divisée sur le financement de la contraception ). Elle a finalement renvoyé lundi cette « affaire emblématique » à une juridiction inférieure, choisissant ainsi de ne pas se prononcer sur le fond du dossier. C’est donc la Cour d’appel de Washington qui devra tenir compte des nouveaux arguments avancés par les différentes parties et trancher.

 

La Cour Suprême « a estimé que cette approche ‘convenait mieux’ à cette affaire sensible ». Josh Earnest, porte parole de Barack Obama a exprimé sa satisfaction : « Cela permettra à des millions de femmes à travers le pays de continuer à avoir accès à la couverture santé dont elles ont besoin ».

AFP (16/05/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres