La Belgique et les PMA

Publié le 2 Juin, 2006

Jeudi 1er juin, la Commission des Affaires sociales du Sénat a adopté par 10 voix (et 3 abstentions) la proposition de loi encadrant les techniques de procréation médicalement assistée (PMA) (cf. revue de presse du 31/05/06). Le jeudi 15 juin, le Sénat devra adopter le texte en séance plénière avant de le transmettre à la Chambre.

 

En Belgique, sont réalisées chaque année 12 000 fécondations in vitro (FIV). Environ 2 000 enfants naissent par an des techniques de procréation médicalement assistée.

Chaque année, 24 000 embryons surnuméraires, embryons non réimplantés dans l’utérus maternel, sont congelés.

La Belgique a une réputation internationale dans le domaine des PMA car elle en autorise l’accès  à tous les couples, mariés ou non, hétérosexuels ou homosexuels, ainsi qu’aux femmes célibataires. Parmi les 10 000 couples par an qui ont recours en Belgique à la PMA, 3 700 couples viennent de l’étranger. La Belgique dispose de 11 centres agréés en PMA et de 8 centres de génétique pour le diagnostic pré-implantatoire (DPI).
 
La FIV est prise en charge en Belgique pour les personnes affiliées à une mutuelle. Chaque traitement revient à 1 587 euros/cycle dont 170 € à la charge du patient. La femme peut avoir recours au maximum à 6 FIV.

Pour l’année 2001, le coût de la PMA pour la Sécurité Sociale belge est de 20 millions d’euros pour 9 462 cycles avec transfert d’embryons « frais », 2 410 cycles avec transfert d’embryons congelés.

Il a été enregistré 452 dons d’ovocytes et 48 dons d’embryon.

Le Soir 30/05 et 01/06/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres