Jean Mercier condamné à un an de prison avec sursis pour avoir aidé sa femme à mourir

Publié le 26 Oct, 2015

Le tribunal correctionnel de Saint-Etienne a rendu aujourd’hui, mardi 27 octobre 2015, son verdict dans l’« affaire Jean Mercier ». Jean Mercier avait été jugé le 22 septembre par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour « non-assistance à personne en danger » ; le 10 novembre 2011, il avait aidé sa femme à mettre fin à ses jours. A l’issue de l’audience, le procureur avait requis trois ans de prison avec sursis (cf. Gènéthique du 23 septembre 2015).

 

Jean Mercier a finalement été condamné à un an de prison avec sursis.

Le Monde (27/10/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...
Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »
/ Fin de vie

Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »

« Trop d'enfants canadiens qui ont besoin de soins palliatifs n'en bénéficient pas, ou n'en bénéficient que dans les dernières semaines ...
Fausse-couche : l’Angleterre instaure des certificats de « perte de bébé »
/ PMA-GPA, Tous les autres thèmes

Fausse-couche : l’Angleterre instaure des certificats de « perte de bébé »

En Angleterre, les parents qui ont perdu un bébé avant 24 semaines de grossesse peuvent demander un certificat « de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres