Japon : la ”Poste aux bébés” ou ”berceau des cigognes”

Publié le 10 Avr, 2007

L’hôpital Jikei de Kumamoto au Japon va mettre en place une "Poste aux bébés" pour déposer anonymement un nouveau né non désiré. Ce système, inspiré des "boîtes à bébés" en Allemagne fonctionnera à partir de mai. Le nouveau né est placé dans un incubateur situé dans une pièce équipée de vidéo surveillance. Aussitôt une alarme prévient une infirmière de garde.

L’hôpital Jikei ne pratique pas d’avortement et a mis en place un service de conseil par téléphone pour les femmes enceintes qui hésitent à garder leur enfant ou qui souhaitent l’abandonner.

Baptisé également "berceau des cigognes", ce système a soulevé de nombreuses polémiques. Les défenseurs de ce projet souhaitent attirer l’attention sur l’insuffisance de l’assistance sociale apportée aux mères en difficulté.

En 2006, 3 cas d’abandon d’enfant ont été signalés à Kumamoto. Par ailleurs, selon le ministère de la santé, il y aurait 280 000 avortements par an au Japon. Enfin, une soixantaine d’enfants seraient décédés victimes de sévices en 2006.

Le Monde (Philippe Pons) 09/04/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

69_espagne
/ Fin de vie

Euthanasie : trois ans après la légalisation, un premier bilan sur la loi espagnole

En mars 2021, l’Espagne est devenue le 4ème pays européen à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté. Entre 2021 et ...
Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres