IVG et arrêt de travail : De vives réactions sur les réseaux sociaux

Publié le 19 Juin, 2016

Depuis le 5 juin, le décret d’application de la loi santé autorise les sages-femmes à pratiquer l’avortement médicamenteux et à prescrire un arrêt de travail de quatre jours maximum (cf. Les sages-femmes autorisées à pratiquer l’IVG médicamenteuse : le Syndicat des Gynécologues Obstétriciens réagit !).

 

Le Docteur Elisabeth Paganelli, gynécologue, s’est prononcée sur la page Facebook du Syncof, syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France, en tenant des propos pleins de « mépris pour les sages-femmes, qui n’auraient notamment pas les compétences pour délivrer un arrêt de travail de quatre jours ni le renouveler ». Mais aussi envers les femmes pour qui l’IVG «se passe bien» ».

Elle déclare : « Pour avoir pratiqué en ville l’IVG médicamenteuse depuis des années dans mon cabinet, après l’IVG chirurgicale au CHU de Tours, je n’ai jamais prescrit 4 à 8 jours d’arrêt de travail pour une IVG médicale… Soit il y a une complication et la patiente a dû être vue aux urgences gynécologiques pour hémorragie – et l’arrêt de travail est prescrit pour complications. Soit tout se passe bien et on propose à la patiente de choisir le jour de l’expulsion un jour férié avec un adulte (si possible le compagnon ou une amie), ou de poser un jour de congé (cela lui évite de donner un arrêt de travail à son employeur et de craindre de devoir s’expliquer avec ses collègues) ». Elle estime qu’ « il faut que les professionnels de santé évitent les arrêts de travail injustifiés à leurs patientes ».

 

Le Docteur Martin Winckler, indignée, a tenu à répondre à sa consœur : « Un arrêt de travail ne peut pas être décidé a priori. C’est la femme qui sait en quoi une IVG perturbe ou non sa vie ».

Journalisme et santé publique (Jean-Yves Nau) 20/06/2016, SLATE (Daphnée Leportois)  19/06/2016

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres