IVG en ville : décret signé

Publié le : 24 juin 2004

Le ministre de la santé, Philippe Douste-Blazy, a signé le décret d’application autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse en ville (cf. revue de presse du 01/03/04).

Le médecin, qui aura conclu une convention avec un hôpital privé ou public, pourra délivrer lui-même à ses patientes, enceintes de moins de 5 semaines, un comprimé de Mifégyne (RU 486).

Les promoteurs de ce décret comparent les risques médicaux liés à cet avortement précoce à ceux d’une fausse couche spontanée et insistent sur le fait que la sécurité de la femme sera garantie, que le médecin sera toujours disponible en cas de complications (forts saignements, …).

Le décret prévoit également de revaloriser de 30 % le forfait IVG en établissements de soin pour les inciter à continuer cette pratique, souvent arrêtée car jugée peu rentable.

Libération (Julie Lasterade) 24/06/04 - Le Quotidien du Médecin (Philippe Roy) 24/06/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres