IVG : bilan américain 30 ans après

Publié le : 7 février 2003

Il y a 30 ans, la Cour Suprême des Etats-Unis légalisait l’avortement. Depuis, 42 millions d’avortements ont été pratiqués, ce qui correspond à 28% d’une génération. Aujourd’hui, cette légalisation est contestée jusqu’au sommet de l’Etat fédéral. Plus de 100 000 manifestants se sont réunis à Washington, le 22 janvier dernier, pour demander l’abolition de l’avortement. 

Sortant du débat présenté toujours de façon manichéenne entre "pro-choice" et "pro-life", des voix s’élèvent pour dire : et s’il était possible d’être à la fois  "pro-femme" et "pro-bébé" ? Et si le meilleur "choix", pour la femme comme pour le bébé, était celui de la vie ?

Parmi les manifestants contre l’avortement, se trouvaient 800 femmes, ayant avorté, qui demandaient à ce que soient reconnus les dégâts physiques et psychologiques d’un acte présenté comme "libérateur". 

Patricia Heaton, star de télé et porte-parole de l’organisation Feminists For Life, rappelle qu’à l’origine c’était les suffragettes qui dénonçaient l’avortement comme la pire forme d’exploitation féminine. Cette organisation est présente auprès des étudiantes pour les aider à accueillir leur enfant sans sacrifier leur ambition professionnelle. Aujourd’hui aux Etats-Unis, il y a plus de centres d’accueil pour la mère et l’enfant que d’établissements pratiquant l’avortement (2000 contre 1819).

Dans les récents sondages auprès de la population américaine, 57 % assimilent l’avortement à un "meurtre" et 68% voudraient "restaurer la protection légale des enfants à naître". Au niveau politique, le sénateur républicain Rick Santorum a été très actif dans la signature par George Bush d’une loi assurant dans le cadre de la recherche les mêmes droits à l’embryon et au foetus qu’aux enfants et aux adultes (cf. revue de presse du 04/11/02).

Le Dr Bernard Nathanson, un des investigateurs du lobby pro-avortement Naral, explique que dans les années 70 pour gagner l’opinion publique, il la manipulait par des chiffres fictifs : "nous savions que les avortement illégaux provoquaient chaque année la mort de 200 à 250 femmes, aux média nous annoncions 10 000". Aujourd’hui, le Dr Nathanson marche aux côtés des manifestants contre l’avortement…

Famille Chrétienne (Ella Grangis) 8-14/02/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres