IVG au Portugal : Des mesures pour « améliorer les conditions dans lesquelles les femmes prennent ces décisions difficiles »

Publié le 22 Juil, 2015

L’avortement jusqu’à la dixième semaine de grossesse est dépénalisé au Portugal depuis 2007, suite à un référendum où 59% des portugais s’était prononcé pour. Il était depuis lors remboursé à 100%.

 

Les députés portugais ont adopté hier soir un projet de loi « visant à instaurer un ticket modérateur pour les femmes pratiquant une IVG » ainsi qu’une « obligation de conseil psychologique et social et une consultation au planning familial ». Les débats ont été houleux et « brièvement interrompus par des membres d’associations des droits des femme » opposés à ces mesures. Le texte a été adopté par les partis de la majorité de centre droit, et a rencontré une forte opposition chez les députés de l’opposition de gauche.

 

Pour Carlos Abreu Amorim, député du PSD, « il n’est pas question de revenir sur le droit à l’avortement, mais d’améliorer les conditions dans lesquelles les femmes prennent ces décisions difficiles ».

 

AFP (22/07/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Télémédecine : attention aux "dérapages"
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres