Italie : 1ère greffe d’un coeur artificiel permanent

Publié le 17 Oct, 2010

Le 2 octobre 2010, un coeur artificiel permanent a été transplanté à un adolescent de 15 ans à l’hôpital Bambino Gesù à Rome : il s’agit d’une première mondiale. L’opération a duré dix heures et a été réalisée par l’équipe de chirurgie cardiaque de l’hôpital, sous la direction du Dr. Antonio Amedeo.

La difficulté principale a consisté à réduire la taille du coeur artificiel pour l’adapter à la morphologie du patient, dont la croissance n’est pas encore terminée. Il s’agit d’une pompe hydraulique activée électriquement qui a été intégrée au ventricule gauche du jeune homme. Ce coeur artificiel mesure 4 centimètres de longueur et pèse 400 grammes.

Jusqu’à présent, de telles greffes étaient effectuées de façon temporaire dans l’attente de trouver un coeur compatible pour une transplantation définitive. Dans ce cas, la transplantation est définitive, le patient souffrant d’incompatibilités qui auraient entraîné des rejets immunitaires systématiques.

Bien que l’état du patient soit encore "réservé", le Pr. Amedeo se réjouit des avancées qui ont rendu possible cette première qui ouvrira selon lui des perspectives pour nombre de patients ne pouvant recevoir le coeur d’un donneur pour raisons médicales. "Il faut maintenant penser au développement de cette technique, et au futur qu’elle peut avoir. La prochaine étape sera l’implantation d’un coeur artificiel permanent sur-mesure pour les enfants et pour les nouveaux-nés".

Bulletins Electroniques Italie (Hubert Heidsieck) 15/10/10

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres