Israël : avancée du « droit au petit-enfant »

Publié le : 12 novembre 2013

Un couple d’Israéliens obtient de la justice d’utiliser le sperme de leur fils, décédé à 27 ans en 2010, pour féconder une mère porteuse. Le couple sera le bénéficiaire de l’opération, le tribunal ayant reconnu leur désir d’avoir un petit-enfant comme « l’aspiration à satisfaire les désirs les plus profonds et fondamentaux de l’homme« . 

 

Le couple a obtenu gain de cause après 3 ans de procès, au cours duquel, ils avaient présenté un « contrat signé avec une mère porteuse, que leur fils n’avait pas connu« .  Le procureur général Yehuda Einstein a toutefois « recommandé une enquête sociale sur le couple » et indiqué que les conclusions finales seraient prises en fonction de la volonté présumée de leur fils.

<p> Le Figaro (Stéphane Kovacs) 8/11/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres