Intégration scolaire des enfants handicapés

Publié le 4 Sep, 2003

Avec la rentrée, de nombreux journaux reviennent sur l’intégration scolaire des enfants handicapés.
Le Figaro se fait écho de l’intégration réussie d’Iris, fillette trisomique de 11 ans, dans une école d’Epinal. Iris a suivi un cursus normal jusqu’en CE1 et suit désormais les cours de CE2 l’après midi en alternance avec des cours d’adaptation en matinée. Sa maîtresse précédente témoigne "ses camarades ont accueilli Iris avec gentillesse et tolérance. Confrontés au handicap, cela leur apprend le respect, la solidarité, la fraternité". Pour la maman d’Iris, "le cliché du trisomique dans les jupes de sa mère qui joue des heures avec un bout de ficelle est finie".

Le ministère de l’Education nationale et le secrétariat d’Etat aux personnes handicapées ont mis en place un numéro azur pour les familles d’enfants handicapés les informant des possibilités de scolarisation (08 10 55 55 01).

30% des enfants handicapés mentaux ne sont pas encore scolarisés dénonce Alexandre Varaut, président du Collectif contre l’Handiphobie. Pour cette rentrée scolaire, le Collectif s’engage à intervenir pour faciliter l’intégration des élèves handicapés. Reprenant les chiffres du rapport de la Cour des Comptes (cf. revue de presse du 27/06/03), il dénonce le choix politique de l’Etat concernant la recherche sur le handicap mental et en particulier sur la trisomie 21. Aucun crédit public n’est alloué à la recherche sur la trisomie 21 mais 100 millions d’euros sont consacrés chaque année au dépistage de cette maladie chromosomique…

Le Figaro (Astrid de Larminat) 03/09/03 – La Croix 04/09/03 – Famille Chrétienne (Sabine Bidault) 6-12/09/03

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres