Inde : Une opération réussie pour séparer des siamois

Publié le : 30 octobre 2017

Mercredi dernier, au cours d’une opération de 36 heures, quarante chirurgiens et 20 infirmiers ont séparé des siamois[1], âgés de deux ans, « reliés au niveau de la tête par des vaisseaux sanguins et des tissus cérébraux ». L’intervention a eu lieu à l’hôpital  All India Institute of Medical Science de New Delhi (Inde). Elle faisait suite à une opération préparatoire qui avait eu lieu au mois d’août : « La peau a été générée par l’expansion de deux ballons qui avaient été placés à l’intérieur de leur tête au cours de la première opération (…) La prochaine étape sera la reconstruction des crânes » a expliqué Maneesh Singhal, chirurgien plastique qui a pris part à l’opération.

 

 

[1] « La naissance de siamois est le fruit d’une anomalie congénitale qui concernerait 1 grossesse sur 50 000 à 100 000. Celle-ci survient lorsque des jumeaux sont issus du même œuf mais que leur séparation ne s’est pas effectuée complètement dans l’utérus. La moitié des jumeaux siamois vient au monde mort-né ou décède dans les premières heures après la naissance ».

<p>Le Figaro santé (27/10/2017)</p> <p>Photo: Pixabay / DR</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres