Inde : l’euthanasie autorisée dans certains cas

Publié le 8 Mar, 2011

En Inde, la Cour suprême de justice a autorisé l’euthanasie pour certains patients sans espoir de guérison : les médecins ou des membres de leur famille peuvent désormais proposer que soit débranchée leur assistance respiratoire ou alimentaire.

Cette autorisation est intervenue dans le cadre de l’affaire d’Aruna Shanbaug, une infirmière se trouvant dans un état végétatif depuis 37 ans après une violente agression sexuelle sur son lieu de travail en 1973. Pinki Virani, une journaliste amie de la victime, demande depuis 1999 que l’on cesse de l’alimenter. Bien que la Cour suprême indienne ait estimé l’euthanasie non justifiée dans son cas, elle a revu sa position sur l’euthanasie pour des cas exceptionnels. "La mort peut être autorisée dans certaines conditions, seulement si elle intervient lorsqu’on retire l’assistance respiratoire et alimentaire" a affirmé Shubhangi Tulli, l’avocat de Pinki Virani.

La Cour suprême a précisé que cet acte devra être effectué "sous la supervision de la Haute Cour" de justice.

Le Figaro.fr 08/03/11 – La Croix 08/03/11 – Maxisciences.com 08/03/11

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres