Implants contraceptifs Essure : plus de douleurs, saignements et opérations gynécologiques

Publié le : 13 juillet 2020

Selon les résultats provisoires d’une étude post-commercialisation commandée par la Food and Drug Administration américaine et rapportée par CNN, le dispositif de contraception permanente Essure est associé à des taux plus élevés de douleurs chroniques du bas-ventre ou du bassin et de saignements utérins anormaux qu’en cas de ligature des trompes. Ce dispositif contraceptif a été retiré du marché américain en 2018, en raison d’effets secondaires préoccupants. 

 

L’étude a porté sur plus de 1 100 américaines. Si « les taux de grossesse sont similaires » entre les femmes ayant un implant Essure et celles ayant les trompes ligaturées, les douleurs chroniques du bas de l’abdomen ou du bassin concernent «  plus de 9 % des femmes dans le groupe Essure et  4,5 % dans le groupe de la ligature des trompes » et «  les taux de saignement utérin anormal sont de 16,3 % dans le groupe Essure et de 10,2 % dans le groupe de la ligature des trompes ». Le groupe de femmes ayant un implant Essure connait également un « taux plus élevé d’opérations gynécologiques – y compris la chirurgie pour enlever le dispositif ».

 

Réagissant à ces premiers résultats de l’enquête, le groupe pharmaceutique Bayer qui a fabriqué l’implant a déclaré que l’étude devant se poursuivre jusqu’en 2025, «  il était trop tôt pour tirer des conclusions ».

 

 

Pour aller plus loin :

Toxicité de l’implant Essure, des plaignantes mettent en cause l’Etat

Implants contraceptifs Essure : l’ouverture d’une enquête pénale réclamée

Arrêt de la commercialisation de l’implant de stérilisation Essure aux Etats-Unis

Son implant contraceptif en morceaux dans les poumons : elle poursuit les médecins et le laboratoire

Incidents en augmentation, trois stérilets sont retirés du marché

La contraception : quel besoin réel ?

 

<p>MedicalXpress (10/07/2020)</p> <p>Photo : <a href="https://pixabay.com/fr/users/nastya_gepp-3773230/?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=4392164">Anastasia Gepp</a> de <a href="https://pixabay.com/fr/?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=4392164">Pixabay</a></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres