Health Data Hub : un premier projet accède aux données de santé

Publié le 4 Nov, 2021

Le projet Hydro, porté par la société Implicity, est le premier projet à accéder aux données du Health Data Hub (HDH). La start-up a apparié les données de sa plateforme de surveillance avec celles du système national des données de santé (SNDS). Une plateforme qui suit les informations des implants cardiaques « de plus de 35 000 patients français en soin courant ».

« C’est le croisement de ces deux sources qui permet d’entraîner les modèles prédictifs, explique la société, l’espace projet permettant le développement d’algorithmes d’intelligence artificielle dans un environnement cloisonné ». Ayant atteint un taux d’appariement « de plus de 77% », Implicity a pour objectif « à terme » de « développer des algorithmes de prédiction des crises de décompensation cardiaque » afin d’éviter les hospitalisations.

50 projets accompagnés

Le projet Hydro est le premier à avoir été autorisé par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (cf. La Cnil donne son feu vert à un projet du Health Data Hub). Au terme du projet qui doit durer cinq ans au total, Implicity pourra exporter ses logiciels. En revanche, les données de santé seront « effacées », assure le Health Data Hub.

Le HDH « accompagne » 50 projets. Douze d’entre eux sont « actuellement autorisés » par la Cnil.

 

Source : Hospimedia, Géraldine Tribault (03/11/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...
cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres