Handicap mental et vieillissement : des progrès et des défis à relever

Publié le 10 Mai, 2021

L’espérance de vie des personnes porteuses de trisomie 21 est à présent de 65 ans, « après avoir doublé en l’espace de 20 ans », explique le docteur Anne-Sophie Rebillat, gériatre à l’Institut Jérôme Lejeune. Des progrès attribués notamment « au traitement chirurgical des myopathies », une maladie congénitale du cœur qui touche « une personne porteuse de trisomie 21 sur deux à la naissance ». Et également à l‘amélioration des traitements des maladies infectieuses. Des progrès qui bénéficient « à toutes les personnes avec handicap mental ».

Etre guidé par les besoins des patients

A partir de 40 ans, les personnes porteuses de trisomie 21 sont sujettes à différentes affections, habituellement caractéristiques d’un âge plus avancé. L’Institut Jérôme Lejeune a donc ouvert une consultation de gériatrie qui accueille les patients dès 35-40 ans, quand les consultations gériatriques hospitalières ne sont ouvertes aux patients qu’à partir de 75 ans. « Seuls les besoins des patients doivent nous guider », insiste le Dr Rebillat.

Une prise en charge encore à améliorer

Un effort est également fait quant à la formation des aidants face au vieillissement de leurs proches, « une étape difficile » devant le spectacle de la perte d’autonomie de leurs proches, « pourtant souvent chèrement acquise ».

Il y a « un début de sensibilisation » reconnaît le Dr Rebillat, « mais c’est encore insuffisant ». « On parle en effet peu du handicap mental au cours des études de médecine », regrette-t-elle. Et « en ce qui concerne l’hébergement dans des structures médico-sociales, la barrière d’âge de 60 ans freine toujours l’accès aux Ehpad aux personnes ayant un handicap, alors même que leur état de santé le justifierait ».

 

Source : Ombres et Lumière n°241, Propos recueillis par Guillemette de Préval (mai-juin 2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un "droit au suicide"
/ Fin de vie

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un “droit au suicide”

Le tribunal d'Ancône interprète un arrêt de la cour constitutionnelle dépénalisant l'aide au suicide comme un droit personnel au suicide ...
Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d'avortement
/ IVG-IMG

Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d’avortement

Dans la région du Queensland, les cliniques d’avortement n’étant plus « financièrement viables », fermeront en juillet ...
10_open_data
/ E-santé

Neuf applications de santé sur dix récoltent les données de leurs utilisateurs

Une étude révèle de « graves problèmes de protection de la vie privée et des pratiques de protection de la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres