Guatemala : le président dénonce un accord avec le Planned Parenthood

Publié le 3 Nov, 2020

Lundi, le président du Guatemala, Alejandro Giammattei, a annoncé mettre fin à un accord autorisant le Planned Parenthood à installer une succursale dans le pays. « Je suis un défenseur de la vie » a affirmé le président qui refuse que soit créée une organisation qui va à son encontre, sous son gouvernement. « Je reconnais la vie dès sa conception a déclaré Alejandro Giammattei et, par conséquent, sous mon gouvernement, je ne tolérerai aucun mouvement qui viole notre constitution politique ».

L’avortement n’est autorisé au Guatemala que dans le cas où la vie de la mère est en péril. Dans les autres cas, il est passible d’amende et d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans.

 

Source : Macau Business, AFP (03/11/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres