Guatemala : le président dénonce un accord avec le Planned Parenthood

Publié le 3 Nov, 2020

Lundi, le président du Guatemala, Alejandro Giammattei, a annoncé mettre fin à un accord autorisant le Planned Parenthood à installer une succursale dans le pays. « Je suis un défenseur de la vie » a affirmé le président qui refuse que soit créée une organisation qui va à son encontre, sous son gouvernement. « Je reconnais la vie dès sa conception a déclaré Alejandro Giammattei et, par conséquent, sous mon gouvernement, je ne tolérerai aucun mouvement qui viole notre constitution politique ».

L’avortement n’est autorisé au Guatemala que dans le cas où la vie de la mère est en péril. Dans les autres cas, il est passible d’amende et d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans.

 

Source : Macau Business, AFP (03/11/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres