Greffes de cellules-souches humaines dans des cerveaux de fœtus de singe

Publié le 1 Août, 2001

Une équipe américaine dirigé par le professeur Evan Synder a révélé avoir réussi à implanter des cellules-souches cérébrales humaines au sein de cerveaux de fœtus de singes. Les cellules ont  été prélevées sur le cerveau d’un fœtus humain, avorté à l’âge de 15 semaines. Elles ont ensuite été mises en culture avant d’être biologiquement « marquées » pour pouvoir être identifiées ultérieurement. 20 millions de cellules ont ainsi été injectées dans le cerveau  de trois femelles gestantes.

A la 17ème semaine de gestation, les cerveaux des trois nouveaux-nés ont été disséqués et les tissus cérébraux analysés. Le professeur Synder a découvert que les cellules-souches humaines semblaient s’être bien intégrées à leur nouvel environnement. En cinq semaines, une partie des cellules humaines avait migré  jusqu’au système nerveux central du singe. Les scientifiques ont découvert que des cellules humaines s’étaient transformées soit en neurones, soit en cellules nourricières. D’autres n’ont pas migré mais pourraient constituer un réservoir de cellules en cas de lésions du cerveau. Avec cette découverte, les chercheurs espèrent soigner « in utero » des affections neurologiques si celles-ci sont diagnostiquées avant la naissance.
 Ils pensent également utiliser ce processus dans le traitement préventif des maladies de Parkinson ou d’Alzheimer. Enfin, le Docteur Curt R. Freed, de l’université du Colorado estime que ce nouvel outil thérapeutique pourra à terme soigner « in utero » une maladie comme l’autisme. Cependant d’autres recherches devront être menées avant de passer à une expérimentation humaine.

 

Cybersciences 31/07/01 – Le Monde 01/08/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres