Greffe d’utérus : l’Académie nationale de médecine « s’interroge »

Publié le 18 Avr, 2019

Par voie de communiqué, l’Académie nationale de médecine a réagi hier à l’annonce de la première greffe d’utérus réalisée en France (cf. Première greffe d’utérus en France). Un texte bref, délivrant un message paradoxal.

 

L’institution rappelle son travail de 2015[1] sur les risques de ces transplantations : « risque chirurgical pour la donneuse et la receveuse, le caractère à risque de la grossesse, les risques du traitement immunosuppresseur pour la mère et l’enfant ». Pourtant, l’Académie s’était alors prononcée en faveur de la greffe d’utérus. Et « se félicite » aujourd’hui  de la réussite de la première greffe d’utérus française.

 

Le dernier paragraphe du communiqué est lui aussi obscur : l’Académie de médecine « tient à préciser que la transplantation utérine, qui constitue néanmoins un grand espoir pour les femmes sans utérus et qui apparaît comme une alternative à la gestation pour autrui, ne sera pas une chirurgie classique avant de nombreuses années et demeure un processus expérimental ». Faut-il y voir une mise en garde contre des attentes exagérées concernant les greffes d’utérus ? Ou plutôt un positionnement en faveur de la GPA ?  Sur quoi « s’interroge » donc l’Académie de médecine ? Une légalisation de GPA qui précèderait le passage de la greffe d’utérus à la chirurgie classique ?

 

Pour aller plus loin :

 

 

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres