Greffe d’utérus aux Etats-Unis : trois échecs

Publié le : 6 octobre 2016

Au Texas, quatre femmes ont reçu une greffe d’utérus le mois dernier, dans le cadre d’un essai clinique lancé en janvier 2016. Mais pour trois d’entre elles, l’utérus a dû être retiré du fait d’une mauvaise circulation sanguine. Dans un communiqué, l’hôpital indique que la quatrième bénéficiaire se porte bien et ne montre aucun signe de rejet. Six autres greffes sont prévues pour cet essai clinique.

 

L’équipe américaine était assistée de deux médecins de l’université de Göteberg en Suède, qui comptent désormais une dizaine de transplantations à leur actif. Les utérus transplantés provenaient de donneuses vivantes anonymes, qualifiées de « donneuses altruistes ».

 

Une autre greffe d’utérus a échoué en début d’année aux Etats-Unis. L’utérus provenait d’une donneuse décédée (cf. Première greffe d’utérus aux Etats-Unis, Echec de la première greffe d’utérus aux Etats-Unis).

 

Note Gènéthique :

<p>Medical Press, Marylinn Marchione (5/10/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres